ᐅ Parrot Jumping Night Marshall : Mon Test

Parrot Jumping Night Marshall

Parrot est surtout connu pour sa grande variété d’appareils Bluetooth, des voitures jouets aux écouteurs Zik plutôt excellents, mais au cours des deux dernières années, il a également fabriqué un nombre important de drones connectés en Wi-Fi, tant dans sa série AR Drone que dans un certain nombre de produits « minidrone » plus petits comme Parrot Jumping Night Marshall.

Parrot Jumping Night Marshall

Voir sur Amazon

Les Plus

  • Facile de faire des cascades de saut d’obstacles
  • Enregistrement et diffusion vidéo et audio

Les Moins

  • Autonomie de la pile faible
  • Caméra basse résolution
  • Pneus souples

La sortie de minidrones de cette année couvre à la fois les petits quadricoptères et les drones à deux roues pour le contrôle à distance. Il s’agit essentiellement de véhicules télécommandés avec caméras intégrées et quelques astuces de cascade, tous connectés et contrôlés via Wi-Fi plutôt que via l’approche Bluetooth plus traditionnelle de Parrot.

Parrot vend ses drones Jumping Race en deux types avec trois motifs de couleurs chacun. J’ai testé le Jumping Race Drone, mais il existe également trois modèles de nuit, qui ne diffèrent tous que par leur couleur de base. Les drones Jumping Night sont équipés de caméras IR et de lumières intégrées pour une utilisation une fois que le soleil s’est couché, mais vous payez pour cela avec une vitesse de fonctionnement globale inférieure.

Si vous aimez les noms, le drone rouge de Jumping Race est « Max » et le jaune est « Tuk Tuk ». Cette tentative de personnalité s’étend à la variété de bruits que fait le drone Jumping Race si vous le laissez sans surveillance, ou après des cascades spécifiques.

Parrot Jumping Night Marshall

La mise en place du Parrot Jumping Night Marshall consiste à recharger sa batterie puis à s’y connecter via Wi-Fi, avant de lancer l’application FreeFlight 3 de Parrot (iOS/Android) pour contrôler réellement le drone de votre choix. Les fans des drones existants de Parrot trouveront cela familier, car l’application unique contrôle la totalité des drones de Parrot.

A noter également que les nouveaux minidrones Parrot fonctionnent également avec Tickle, une application de programmation tierce avec une interface de type Scratch destinée à des fins pédagogiques.

On ne peut pas appeler un drone « sauter » et ne pas le laisser sauter. Le drone Jumping Race propose deux types de sauts : un saut en ligne droite d’environ 75 cm de hauteur, ou un saut en avant de 75 cm de longueur. Il doit se préparer avant chaque saut, et il ne peut que sauter vers l’avant par rapport à son orientation actuelle.

Après chaque saut, il se stabilisera automatiquement, bien que la manière dont il le fait puisse varier beaucoup selon la surface sur laquelle il atterrit. Dans un scénario d’essai, j’ai essayé de le faire sauter sur un sentier, mais le drone de Jumping Race est tombé et a redescendu à chaque fois dans un effort pour se stabiliser.

Parrot Jumping Night Marshall

Les autres Parrot MiniDrone Jumping

Le drone Parrot Jumping Night Marshall est équipé de roues en mousse souple, ce qui lui confère une certaine stabilité à l’atterrissage après un saut, mais au prix d’une durabilité globale. Si vous utilisez le Jumping Race Drone à l’intérieur, ce ne sera probablement pas un problème, mais même un petit nombre d’essais à l’extérieur ont révélé une usure visible des pneus.

C’est une pièce amovible, mais par rapport aux pneus en caoutchouc dur et en plastique des drones Ollie de Sphero, ils sont un peu bon marché.

Le Parrot Jumping Night Marshall peut capturer des images fixes et vidéo dans sa mémoire interne de 4 Go, bien que la résolution à laquelle il le fait soit encore un peu faible. A l’ère du GoPro, c’est un peu décevant de revenir dans un monde où la vidéo est capturée avec une résolution VGA 640×480.

C’est un peu plus amusant d’utiliser le Jumping Race Drone pour diffuser votre voix, bien que vous aurez besoin d’un casque avec un microphone en ligne sur votre smartphone pour profiter de cette fonctionnalité.

La durée de vie de la batterie du Drone est toujours un sujet délicat, et ici le manque de poids du DParrot Jumping Race Drone signifie qu’il ne transporte qu’une batterie de 550mAh. C’est bon pour une vingtaine de minutes de plaisir de conduite, après quoi vous devez le recharger via le port microUSB monté à l’avant.
Parrot Jumping Night Marshall

Un câble microUSB est fourni dans la boîte, mais vous n’avez pas de chargeur. Un plus ici est que si vous avez un chargeur 2.4A de plus grande capacité, le drone Jumping Race peut être sauvegardé et rouler en à peine 25 minutes environ.

Comme avec la plupart des drones, le jeu est le point fort du drone Parrot Jumping Night Marshall, et je ne peux pas nier qu’il est amusant de se promener avec lui, de vadrouiller au hasard ou d’ajouter ses propres effets sonores quand il vient dans une pièce pour surprendre les gens. Le prix est plutôt élevé pour ce qui devient essentiellement une voiture télécommandée, surtout si l’on tient compte des pneus en mousse quelque peu fragiles.

Promo de 62%
Parrot MiniDrone Jumping Night Marshall Rouge
  • Garantie Fabricant: 1 an(s)
  • Compatibilité :Smartphone/Tablette
  • Couleur :rouge

Dernière mise à jour le 2019-08-25 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Retrouve toutes les infos et tests sur les robots jouets et robots pour enfants. Sur robot-jouet.net, tous mes tests s'effectuent sur les dernières nouveautés pour vous proposer un comparatif précis et détaillé. N’hésitez pas à apporter des précisions sur un produit en le commentant.
Inscription à la Newsletter
Contenu Protégé par :
dmca
Me contacter ?
* Voir les Mentions Légales
** Ce site participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.